Le plus court chemin vers le CDI

Vous êtes au chômage et vous recherchez activement une entreprise pour vous accueillir. Vous cherchez un CDI ? Peut être que la route la plus rapide est de monter votre propre cdientreprise.

Ça peut paraître déroutant.

Ben oui, pourquoi tous les chômeurs devraient monter leur business s’ils veulent devenir salariés ?

C’est de l’énergie de perdue après tout non ?

Le problème au chômage c’est qu’on ne donne envie à personne. On se lève et on n’a pas de choses précises à faire, on glande beaucoup. Il faut l’avouer. On passe pour un paresseux, un nul ou les 2 à la fois.

Pour couronner le tout : on est fauché. Les indemnités chômage, c’est pas le Pérou.

Si on met toute son énergie à candidater à gauche et à droite, on peut réussir mais on dépendra exclusivement du bon vouloir des recruteurs. Parfois ça ne marche pas. La France compte des millions de chômeurs alors c’est pas évident de trouver un bon boulot.

Les recruteurs nous reprochent d’être trop jeune, trop vieux ou pas assez diplômé. C’est la spirale infernale et on va d’échec en échec. Il faut en sortir.

Contrairement à ce que pense beaucoup de gens, le plus simple est de créer un petit business et c’est lui qui vous ouvrira les portes de d’entreprise.

Comment est ce possible ? Vous trouvez ça contradictoire ? Contre productif ? Votre énergie serait mal employée si vous deviez créer votre propre activité ?

Je vais tout vous expliquer.

J’ai été moi même un chômeur et c’est en devenant mon propre patron que j’ai réussi à trouver un CDI et même plusieurs puisque je change régulièrement de travail. Je cherche à profiter de toutes les opportunités qui se présentent. Pour dire vrai, c’est des opportunités que je me crée.

A la fin de mes études, personne ne voulait de moi et j’en ai été très vexé. Mais comment blâmer ces recruteurs qui refusaient mes candidatures si je ne croyais pas en moi ?

En désespoir de cause, j’ai crée ce que j’ai pu : au début des sites internet. Ça demande du travail mais on peut démarrer sans argent. Ça tombe bien j’en avais pas.

Mes premiers sites n’ont pas marché. J’avais 10 visiteurs par jour… C’était vraiment nul…, mais puisque ces sites étaient désert j’en avais pas honte puisque personne ne les voyait.

J’ai appris beaucoup de mes erreurs. Il fallait faire venir les visiteurs et surtout les faire rester et acheter. Il me fallait des ventes pour gagner de l’argent.

Vendre de la marchandise ou des services c’est un peu la même chose que de se vendre soi même avec un courrier. On étudie le client, on cherche à l’intéresser. On lui propose des produits et les ventes démarrent. Petit à petit, l’argent arrive sur le compte. La confiance revient.

Cette réussite se sent dans les candidatures et surtout dans les entretiens d’embauche. Je crois que la différence se fait là.

Je n’étais plus le nul mais j’étais le mec qui agit, qui apprend. En plus ma vie ne dépend plus uniquement de mon travail salarié. J’ai ma petite entreprise qui tourne.

L’idée à garder en tête : il faut donner envie aux autres. C’est le moteur de tout. La clé de la réussite.

Pas besoin d’être un génie loin de là. Un imbécile qui marche va toujours plus loin qu’un intellectuel assis. Si en plus vous êtes doué quelque soit le domaine, vous avez toutes les cartes en main pour faire une belle carrière.

Si personne pour l’instant ne vous fait confiance, il est temps de lancer un petit business. C’est d’autant plus nécessaire si vous ne croyez pas en vous. Se lancer permet d’apprendre et de prendre confiance. D’abord à petite échelle et ensuite une fois la machine enclenchée plus rien ne vous arrêtera.

On apprend en faisant pas seulement en allant à l’école. Cette expérience vous servira d’abord à gagner de l’argent. Et ensuite à montrer que vous aussi vous êtes intéressant.

Dans les affaires, vous devez aller vers les autres pour trouver des clients. Vous devez être à l’écoute de leurs besoins et réussir à les satisfaire. Le relationnel ça s’apprend au fil du temps. Rien de mieux que d’être son propre patron pour le sentir et progresser.

Vous gagnerez une expérience incomparable. Vous aurez une longueur d’avance sur tout ceux qui restent le cul sur leur chaise à attendre le CDI de leur vie. C’est à vous que l’on proposera des CDI sans même le demander.

Face à un recruteur, vous serez toujours celui qui n’a pas besoin de l’autre. Vous serez enfin serein. Votre vie ne dépendra plus de son bon vouloir. Avec votre entreprise, vous êtes indépendant. Vous n’êtes plus là à mendier un emploi. Ce détachement est ce qui plaît aux recruteurs. Vous aussi, lancez vous.

J’ai pas mal roulé ma bosse sur internet : des échecs d’abord, de beaux succès ensuite. J’en ai fait une formation : elle vous évitera de galérer comme je l’ai fait à mes débuts. Vous pourrez avoir une activité rentable en quelques semaines de travail.

C’est ici que vous trouverez tous mes secrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *