Un pauvre restera pauvre.. ou pas

Vous avez peut être remarqué que les gens qui ont déjà un travail, ont souvent des opportunités pour un nouvel emploi.reflechir
J’ai vu ça tout le temps et ça fait mal au cul. Pourquoi ce sont toujours ceux qui ont le ventre plein qui reçoivent le plus de propositions ? Non seulement je vais vous expliquer pourquoi mais en plus je vais vous dire comment sortir de l’impasse.

Si vous pensez que les gens qui ont un boulot sont les meilleures vous vous foutez un doigt dans l’œil. Parmi les millions de chômeurs, j’ai rencontré des gens calés compétents, motivés disponibles et en plus super sympas. Et pour avoir rouler ma bosse dans une multitude d’emplois à la con bien souvent, j’en ai croisé des bras cassés. J’imagine que vous aussi. Donc ce n’est pas une question de compétences !

N’empêche, vous pensez qu’il y a bien un truc qui coincent au niveau du chômeur en général. Ben même pas. Vous faites peut être parti de ces gens là qu’on embauche pas, qu’on regarde même pas parce qu’ils sont au chômage. Voilà le drame. La France gâche des talents par centaine de milliers au bas mot.

Le problème est simple à poser et pas si compliqué que ça à résoudre. Pour trouver un super boulot, il faut donner envie aux gens qu’on connait (piston ou piste pour du travail), aux patrons, et pourquoi pas à la terre entière. Quand on est au chômage, ça parait impossible mais ça ne l’est pas.

Alors comment faire pour avoir l’air désirable ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous en fonction de vos capacités et du temps dont vous disposez, ça peut être :

  • la création de sa propre entreprise avec le statut d’autoentrepreneur (pas besoin de beaucoup d’argent et très peu risqué, c’est encore moins risqué en suivant la formation chomiste)
  • une formation, internet regorge de formations en tout genre et pour tout les niveaux. Essayez de taper « MOOC » sur google vous serez pas déçu du voyage. Vous pouvez même choisir des écoles prestigieuses alors ne vous privez pas.
  • Vous pouvez apprendre l’anglais. Si vous êtes fainéant, regardez des séries américaines, au début vous comprendrez rien mais assez rapidement vous progresserez à une vitesse folle. Je suis sorti du système scolaire avec un anglais lamentable et grâce au streaming, j’arrive à suivre une conversation sans problème. quand un de mes clients me parlent en anglais je sais parfaitement ce qu’il veut. Je ne vous cache pas que je parle encore assez mal mais avec quelques gestes et un sourire ça passe nickel.

Si je vous raconte ça, c’est simplement que même au chômage, je dirais même surtout au chômage, il faut s’obliger à faire des choses intéressantes pour toujours avoir quelque chose de passionnant à dire à son entourage d’abord et ensuite durant les entretiens d’embauche. C’est la seule et unique façon de faire la différence et d’être remarqué.

Maintenant à vous de jouer, trouver une activité stimulante pour vous et super intéressante pour le patron imaginaire que vous rencontrer prochainement !

Maintenant à vous de jouer, trouver une activité stimulante pour vous et super intéressante pour le patron imaginaire que vous rencontrer prochainement !

 

Tenez-moi informé des nouvelles formations

Une pensée sur “Un pauvre restera pauvre.. ou pas

  • 26 avril 2016 à 10 h 40 min
    Lien Permanent

    Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *